Financez vos études

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. L'étudiant n'a rien à payer. Le contrat alterne des périodes d'enseignement et des périodes en entreprise.

Le contrat de professionnalisation est conclu pour une durée déterminée de 6 à 24 mois, suivant la formation suivie. Le salarié en contrat de professionnalisation est rémunéré un % du SMIC et les frais de formation sont pris en charge par l'entreprise.

Niveau de formation 16 ans
à moins
de 21 ans
21 ans
à moins
de 26 ans
26 ans
et plus
* Inférieur au bac professionnel
ou titres professionnels équivalents bac généraux
55 %
du SMIC
70 %
du SMIC
85 %
du minimum conventionnel, sans être inférieur
au SMIC
** Bac professionnel
et plus
65 %
du SMIC
80 %
du SMIC

Bénéficiaires

  • les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, qui peuvent ainsi compléter leur formation initiale
  • les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus, inscrits sur la liste des demandeurs d'emploi gérée par Pôle emploi ; il est toutefois admis que les personnes sortant d'un contrat aidé puissent être recrutées en contrat de professionnalisation sans se réinscrire sur cette liste
  • les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) ou aux personnes ayant bénéficié d'un contrat unique

* Tous les diplômes inférieurs au niveau IV ainsi que les baccalauréats généraux ne donnent pas lieu à l'augmentation de la rémunération de 10 points.

** Tous les diplômes supérieurs au niveau IV donnent lieu à l'augmentation de 10 points.

Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation (Cif) est un droit d'absence, accordé sous certaines conditions, permettant au salarié de suivre l'action de formation de son choix. Cette formation est effectuée à son initiative et indépendamment de son éventuelle participation à des formations incluses dans le plan de formation de l'entreprise qui l'emploie.

Le Cif permet au salarié de réaliser au moins l'un des objectifs suivants :

  • accéder à un niveau supérieur de qualification,
  • changer d'activité ou de profession,
  • perfectionner des connaissances dans le domaine culturel ou social,
  • se préparer à l'exercice de responsabilités associatives bénévoles,
  • préparer et passer un examen pour l'obtention d'un titre ou d'un diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Bénéficiaires

Pour bénéficier du Cif, le candidat doit justifier d'une ancienneté minimale en qualité de salarié. L'ancienneté s'apprécie par rapport au temps passé dans l'entreprise, tous établissements confondus, quels que soient le ou les postes de travail occupés.
L'ensemble des contrats dont le candidat au Cif est titulaire est pris en compte et ce, quel que soit leur nature.

Salarié en CDI
Le candidat au Cif doit justifier d'une activité salariée :

  • d'au moins 24 mois consécutifs ou non
  • dont 12 mois dans l'entreprise
    (36 mois s'il est salarié d'une entreprise artisanale de moins de 10 salariés)

Aucune condition d'ancienneté n'est exigée lorsque le salarié :

  • a changé d'emploi à la suite d'un licenciement économique
  • et qu'il n'a pas suivi d'action de formation entre le licenciement et le réemploi

Salarié en CDD
Le candidat au Cif doit justifier d'une activité salariée :

  • d'au moins 24 mois consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années
  • dont 4 mois consécutifs ou non, sous CDD, au cours des 12 derniers mois.

La formation initiale

FORMAGROUPE propose au sein de tous ses établissements, la possibilité de suivre tous les diplômes en formation initiale.

Vous ne souhaitez pas être en alternance, vous pouvez choisir cette formule. Vous ne suivrez que la période de stage obligatoire au passage de l'examen.

FORMAGROUPE est en mesure de vous accorder des facilités de paiement de vos frais de scolarité en vous proposant des règlements en 3, 8 et même 10 échéances (la durée de paiement ne peut pas être supérieure à celle des études).